La petite place Boieldieu est un lieu discret, calme, proche des grands boulevards mais à l’abri du vacarme.

A 14h30, sur cette place, les grilles de l’Opéra Comique s’ouvrent devant nos 16 AS.

Nous sommes accueillis dans le vestibule d’entrée par les statues de Manon, de Carmen et le sourire d’Agnès, comédienne et guide-conférencière pour nous. L’histoire de ce bâtiment, de Louis XIV à nos jours, fut une histoire complexe de compétition avec la Comédie Française, le Théâtre Feydeau et une activité qui a connu des hauts et des bas au travers des siècles.

Nous accéderons au 1er étage, vers l’avant foyer et le foyer, non sans avoir remarqué que les balustrades et les chapiteaux des colonnes, dorés à l’origine, ont été repeints en brun, pour les rendre moins attractifs pour les occupants lors de la deuxième guerre. A l’étage, dans le magnifique foyer, les lustres ont été redorés grâce à l’intervention des ateliers Christofle.